INFORMATION EUROPE 1 - Démarchage abusif d'ENI : le médiateur de l’énergie saisit le procureur de la République

·1 min de lecture

C'est la goutte d'eau qui a déclenché la colère du médiateur de l'énergie. Blandine, 98 ans, s'est vue réclamer la somme de 1.314 euro pour factures de gaz impayées par le fournisseur ENI. Sauf que cette dame, aujourd’hui en maison de retraite depuis trois ans, n’occupe plus sa maison et n’a jamais signé de contrat avec ce fournisseur.

"C’est une situation complètement dingue", dénonce son neveu, en charge de ses démarches administratives. "J’ai aussitôt contacté ENI pour leur demander de quoi il s’agissait et ils m’ont indiqué qu’un contrat avait été signé", poursuit-il. Mais l’adresse mail et le numéro de téléphone qui figurent sur le document n’existent pas. Et la signature en bas du contrat n’est pas celle de Blandine.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

"Des pratiques frauduleuses qui doivent être sanctionnées"

Après plusieurs échanges avec le fournisseur, ENI a reconnu qu’il s’agissait d’une fraude, précisant que les commerciaux chargés de démarcher les particuliers sont des prestataires extérieurs à l’entreprise. L’affaire aurait pu s’arrêter là. Malheureusement, il a ensuite fallu six mois pour que Blandine puisse récupérer son précédent contrat auprès de son fournisseur de gaz historique. "J’ai dû saisir le médiateur de l’énergie pour que la situation soit débloquée", explique Marc, le neveu de la retraitée.  

Un litige de trop pour le médiateur de l’énergie, qui a écrit au procureur de la République de Carcassonne pour dénoncer les agissements ...


Lire la suite sur Europe1