INFORMATION EUROPE 1 - Attentat à Bamako : l'auteur présumé aurait été libéré en échange d'otages, dont Sophie Pétronin

·1 min de lecture

L'attaque avait fait cinq morts, dont un Français. Le procès de l'attentat qui a visé le restaurant La Terrasse, à Bamako, en mars 2015, doit s'ouvrir au Mali, mardi. Mais, selon les informations d'Europe 1 et du Parisien, l'audience pourrait ne pas apporter les réponses attendues : l'auteur présumé, le Mauritanien Fawaz Ould Ahmeida, ferait partie des 200 djihadistes relâchés en échange de la récente libération de quatre otages, dont la Française Sophie Pétronin et le leader de l'opposition malienne, Soumaïla Cissé. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"Le silence des autorités françaises est inquiétant"

Fawaz Ould Ahmeida, "Ibrahim 10", de son nom de guerre, est également soupçonné d'avoir planifié deux attaques commises en août et en novembre 2015, dans un hôtel de Sévaré et à l'hôtel Radisson Blu de Bamako, qui avaient fait 33 victimes à eux deux. Le terroriste aurait été libéré en toute discrétion et sous une fausse identité, à quelques jours seulement du début du procès de l'attentat de La Terrasse. 

Depuis, la famille de Fabien Guyomard, seule victime française de l’attaque du restaurant de Bamako, ainsi que la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs (Fenvac), qui l'accompagne, font face à un silence gêné des autorités sur les conditions de la tenue de ce procès. "On ne sait pas trop dans quel cadre s'est fait cet échange, mais l'opacité autour de tout cela empêche qu'on ait des certitudes", explique au ...


Lire la suite sur Europe1