INFOGRAPHIES. Saint-Valentin : d'où viennent les roses vendues en France ?

franceinfo
·1 min de lecture

C'est la fête des amoureux… et des fleuristes. En France, 1,2 million de foyers ont acheté des fleurs ou des plantes à l'occasion de la Saint-Valentin en 2018, selon une étude Kantar (PDF) pour FranceAgriMer et l'interprofession Val'hor. En ce dimanche 14 février, la rose sera sans surprise la star des bouquets : cette espèce représentait 63% des ventes lors de la Saint-Valentin 2019, devant l'orchidée (12%) et le lys (9%).

Mais savez-vous d'où proviennent vos roses ? Oubliez le romantisme d'une cueillette à la fraîche de bon matin : dans l'écrasante majorité des cas, elles ont un parfum d'ailleurs (voire une désagréable odeur de trop loin).

Des importations massives

Environ 85% des fleurs vendues en France sont cultivées à l'étranger, selon une estimation réalisée par Val'hor (PDF), l'interprofession de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage. En 2019, les importations françaises ont atteint 291 millions d'euros et provenaient à 87% des Pays-Bas en valeur, rapporte l'office FranceAgriMer (PDF), rattaché au ministère de l'Agriculture. Les roses représentaient 43,5% de l'ensemble des fleurs importées, soit plus de 466 millions de tiges (l'équivalent de sept roses importées par Français en 2019).

Ces chiffres issus des douanes doivent être interprétés avec prudence : ils renseignent sur le pays qui a livré les fleurs et non sur celui qui les a produites. Ainsi, même si les Pays-Bas sont les champions européens de la production de fleurs et de plantes ornementales, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi