INFOGRAPHIES. Présidentielle américaine : qui sont les jeunes de la génération Z, dont le vote peut faire basculer le scrutin ?

Robin Prudent
·1 min de lecture

Ne les appelez pas millénials ou la génération Y. Les jeunes, âgés de 10 à 25 ans environ en 2020, n'ont plus rien à voir avec ces trentenaires qui ont vécu la chute du mur de Berlin et les téléphones sans internet. La génération Z est née après 1996 et une partie d'entre elle, en âge de voter (à partir de 18 ans), glissera pour la première fois un bulletin présidentiel dans l'urne, le 3 novembre 2020 aux Etats-Unis, alors qu'elle occupe déjà les rues lors de manifestations du mouvement Black Lives Matter ou pour le climat.

La définition d'une génération n'est pas une science exacte. D'ailleurs, des débats existent toujours sur la date de début de cette dernière (1995, 1996, 1997) et même sur son nom (iGeneration, Zoomers). Nous avons décidé, dans cet article, de la nommer "génération Z" et de la faire débuter en 1997, comme l'a fait le think thank américain Pew Research Center.

Avant l'élection présidentielle américaine, nous avons cherché à mieux connaître le profil de ces jeunes Américains en leur donnant la parole dans une série de vidéos, et en dressant leurs portraits à partir d'enquêtes et de statistiques dans cet article.

La génération Z va faire entendre sa voix dans les urnes

Pour cette élection plus que les précédentes, il va falloir composer avec eux. Selon le Bureau du recensement des Etats-Unis, la génération Z représentait 67 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi