INFOGRAPHIES. A quel point rouler en voiture est-il mauvais pour la planète ?

franceinfo
Le gouvernement défend la hausse des taxes sur le carburant au nom de la transition écologique. 

"Il n'y a pas de solution magique au problème du dérèglement climatique." Pour le Premier ministre Edouard Philippe, la hausse des taxes sur le carburant prévue par le gouvernement est avant tout un enjeu environnemental. Il s’agit selon lui d’inciter les Français à rouler moins, à pratiquer davantage le covoiturage, à opter pour d’autres types de transports ou à s’équiper de véhicules moins voraces.

Mais à quel point les voitures contribuent-elles au dérèglement climatique ? Est-ce vraiment utile d'abandonner son véhicule (ou de réduire son utilisation) ? D'autres secteurs d'activités n'ont-ils pas un impact plus important sur la pollution ? Franceinfo fait le point.

Le transport est le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre

En France, le transport est le plus gros contributeur (28,9%) des émissions de gaz à effet de serre, devant le secteur agricole ou celui de l’industrie de l’énergie, selon l'édition 2017 du rapport Chiffres clés du transport. A l'échelle européenne, c'est l'industrie de l'énergie qui occupe cette première place, mais en France elle n'est responsable que de 8,6 % des émissions de gaz à effet de serre, en raison de l'importance du parc de centrales (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi