INFOGRAPHIES. Canal de Suez: comment le navire Ever Given a bloqué le trafic maritime mondial

Louis Tanca, avec AFP
·2 min de lecture
INFOGRAPHIES. Canal de Suez: comment le navire Ever Given a bloqué le trafic maritime mondial - BFMTV
INFOGRAPHIES. Canal de Suez: comment le navire Ever Given a bloqué le trafic maritime mondial - BFMTV

Le porte-conteneurs Ever Given se trouve ce lundi à 80% dans la "bonne direction" selon l'Autorité du canal de Suez (SCA). Mais il "ne faut pas crier victoire trop tôt" prévient le directeur exécutif de Boskalis, maison-mère de la société néerlandaise mandatée pour aider à dégager le navire qui obstrue le canal de Suez :

"La bonne nouvelle est que la poupe est dégagée, mais c'est ce qui était selon nous la partie la plus simple. Le défi reste la partie avant (...) toujours complètement bloquée."

L'embouteillage du Canal de Suez en images

Cela va bientôt faire une semaine que l'Ever Given a heurté les berges du Canal de Suez. Coincé en diagonale de la voie d'eau depuis le 23 mars, ce navire de plus de 220.000 tonnes, long comme quatre terrains de football, paralyse depuis six jours une partie du commerce maritime mondial, comme le montre l'animation ci-dessous.

Ces images proviennent des satellites européens Sentinel et montrent le sud du canal de Suez, où l'embouteillage est le plus impressionnant. Mais au nord du canal aussi, les bateaux s'accumulent, comme le montre l'image ci-dessous, prise le mercredi 25 mars.

425 navires bloqués autour du canal de Suez

Selon la revue spécialisée britannique Lloyd's List, le blocage du canal a créé un embouteillage de 425 navires. Il faudra "trois jours et demi environ" pour que tous ces navires le "traversent" a estimé Ossama Rabie, président de la SCA sur la chaîne locale de télévision Sadaa al-Balad. Il a précisé que la voie d'eau allait fonctionner "24 heures sur 24, immédiatement après le renflouement du navire".

En 2020, 19.000 navires ont emprunté le canal de Suez, soit environ 10% du commerce maritime international. Chaque journée d'indisponibilité coûte donc très cher ; entre 6 et 10 milliards de dollards par jour selon l'assureur Allianz. La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre route serait elle comprise entre 3 et 9,6 milliards de dollars. L'Egypte, pays où se situe le canal, perdrait quant à elle entre 12 et 14 millions de dollars par jour de fermeture selon les autorités du canal.

Article original publié sur BFMTV.com