INFOGRAPHIE. Le nombre de naissances revient à la normale en mars 2021, après une forte baisse

Louis Tanca
·1 min de lecture
Image d'illustration - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP
Image d'illustration - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP

En mars 2020, lors du premier confinement, certains prédisaient un baby-boom neuf mois plus tard. Grossière erreur: dès novembre 2020, les naissances ont considérablement diminué, continuant de baisser en décembre, janvier puis février.

Mais selon les derniers chiffres révélés par l'Insee, cette chute de la natalité s'est interrompue en mars 2021, soit neuf mois après le déconfinement, en juin 2020.

"En mars 2021, les naissances (...) dépassent légèrement celles de mars 2020: 1980 bébés sont nés en moyenne chaque jour, contre 1960 en mars 2020, soit une hausse de 1 %."

Une estimation "provisoire", car les bulletins de naissance n’ont pas encore été tous transmis à l’Insee. Les résultats définitifs seront disponibles fin mai. L'infographie ci-dessous reprend les chiffres de l'Insee.

La crise sanitaire a pu "décourager" les couples

Selon l'Insee, "la forte baisse des naissances en janvier 2021 pourrait être liée à la pandémie de Covid-19":

"Ce contexte de crise sanitaire et de forte incertitude a pu décourager les couples de procréer, les inciter à reporter de plusieurs mois leurs projets de parentalité. Des considérations relatives à la transmission possible du virus de la mère au nouveau-né ont pu également jouer. Il faut également rappeler que pendant ce premier confinement du printemps 2020, les centres de procréation médicalement assistée ont été fermés."

Article original publié sur BFMTV.com