INFO LE POINT. Juan Branco mis en examen pour viol

·2 min de lecture
Juan Branco dément toute relation sexuelle non consentie avec la jeune femme.

Le jeune et médiatique avocat a été mis en examen à la suite des accusations d'une étudiante qui affirme avoir subi une relation sexuelle non consentie.

L'avocat est passé, mardi 23 novembre, devant le juge d'instruction. Le magistrat parisien l'a mis en examen pour viol. En avril dernier, une jeune femme de 20 ans s'était rendue au commissariat pour dénoncer le comportement de Juan Branco. Le parquet de Paris avait alors ouvert une enquête préliminaire, confiée au 1er district de police judiciaire (DPJ). Le 1er juin, le jeune homme avait été placé en garde à vue et avait nié toute contrainte dans la relation avec son accusatrice.

« Il est très clair que ce qu'on lui reproche est dépourvu de fondement et que cette garde à vue était abusive », avait alors affirmé l'avocat de Juan Branco, Me Yassine Bouzrou, qui demandait le « classement sans suite immédiat » de cette enquête. Selon Me Bouzrou, la plaignante « affirme elle-même qu'il n'y a eu ni violence, ni menace, ni manifestation de son opposition à la pénétration », « indique s'être déshabillée elle-même » et est « restée dormir avec Juan Branco après la relation sexuelle ».

Prise d'un opiacé

Le 23 juin, le parquet de Paris avait décidé d'ouvrir une information judiciaire des chefs de viol confiée, à un juge d'instruction. Le magistrat n'a pas été convaincu par les explications de l'avocat. À ce stade de l'enquête, il a retenu que Juan Branco a tenté de parvenir à ses fins, sans forcément obtenir le consentement de la jeune femme avec laquelle il était entré en contact via les réseaux sociaux. C'est le stratagème employé qui a abouti à cette mise en examen [...] 

Lire la suite

VIDÉO - Un violent clash entre Juan Branco et Cyril Hanouna éclate dans TPMP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles