INFO M6 – Football : un joueur du championnat de France reconnaît avoir participé à un match truqué

 

Selon nos informations, un joueur du championnat de France de football a reconnu, devant les enquêteurs, avoir participé à un match truqué. Le gardien de cette équipe évoluant en National proposait 10.000 euros à chacun de ses coéquipiers pour qu'ils perdent la rencontre.

 La corruption touche le football français. Selon nos informations, un joueur qui évoluait dans le championnat de France de National, le troisième échelon, a reconnu, lors de sa garde à vue, avoir participé à un match qu’il savait truqué. Selon lui, c’est le gardien de but de son équipe qui l’a entraîné dans cette affaire.

Des mises "anormalement importantes"

Les faits portent sur une rencontre du 9 mai 2014, entre Fréjus-Saint-Raphaël et Colomiers. Les Varois sont alors favoris, puisque leurs adversaires sont en position de reléguables. Mais l’Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne) relève que des sommes "anormalement importantes" ont été misées sur un site de paris basé à Curaçao, quelques minutes avant la rencontre. 27.000 euros, alors qu’une rencontre de ce niveau attire en moyenne 1.500 euros de paris, selon le rapport de Sport radar.

D’autant plus louche que Colomiers marque quatre fois dans les 22 premières minutes de la rencontre, dont un but contre son camp. L’analyse de la vidéo du match permet de douter de l’engagement du gardien de but de Fréjus. Score final 4-1 pour Colomiers, à la surprise générale.

Un joueur en garde à vue

 Quelques jours plus tard, la Fédération française de football décide d’ouvrir une enquête. Deux joueurs de Fréjus sont suspendus par leur club : le gardien de but, Dominique Jean-Zéphirin qui était exceptionnellement titulaire pour ce match, et un joueur de l'équipe.

Le 15 mars dernier l’enquête a connu un rebondissement : le joueur de champ suspecté a été placé en garde à vue. Selon nos informations, il a alors reconnu que le match était truqué. Il a affirmé que le gardien de but était à l’origine de cet "arrangement" pour perdre la rencontre. Le dernier rempart de l'équipe aurait été approché, une semaine plus tôt, pour laisser filer un match contre Dunkerque. Le gardien propose alors 10.000 euros à chacun de ses coéquipiers, mais aucun ne suit.

10.000 euros pour "laisser filer" la rencontre

Le gardien est à nouveau approché, raconte le joueur lors de sa garde à vue, avant le match contre Colomiers. Il explique aux enquêteurs s’être rendu à deux rendez-vous en compagnie de Dominique Jean-Zéphirin, avec les hommes proposant de perdre la rencontre. Une nouvelle fois, le gardien propose 10.000 euros à ses coéquipiers pour "laisser filer" contre Colomiers.

Devant les enquêteurs, le défenseur a reconnu ne pas avoir joué le match "à fond", mais nie avoir touché de l’argent. L'enquête a permis de déterminer que le club de Fréjus Saint-Raphaël n'était pas au courant des agissements de ses deux joueurs.

Il participe à une téléréalité

Autre élément à charge contre Dominique Jean-Zéphirin, de nationalité haïtienne, l’ouvrage d’un certain Wilson Raj Perumal. Le Singapourien, âgé de 50 ans, se vante d’être le plus grand truqueur de match du football. Actuellement incarcéré, il en a profité pour écrire un livre dans lequel il explique que pour truquer certains matchs, il s’est notamment servi "du gardien de but d’Haïti". Or, le gardien a été sélectionné à plusieurs reprises en équipe nationale. L’enquête se poursuit pour déterminer si d’autres joueurs peuvent être impliqués.

Le joueur entendu dans le cadre de la garde à vue pourrait être prochainement convoqué en vue d'une mise en examen. Face à ces accusations, Dominique Jean-Zéphirin n’a pas pu répondre. Il vit aujourd'hui aux Etats-Unis, où il participe à une émission de téléréalité.

Armel Mehani