INFO M6 - Eva Joly est devenue avocate

Eva Joly

Mardi, Eva Joly est devenue avocate. Celle qui fut un juge d'instruction emblématique dans la lutte contre la corruption souhaitait porter la voix des plus faibles. L'eurodéputé EELV (Europe Ecologie-Les Verts) avait demandé son inscription au barreau de Paris. 

Si rien dans les textes régissant la profession d'avocat ne permettait de s'opposer à son inscription au barreau, le conseil de l'ordre, réuni en séance plénière, l'avait convoquée le 3 février pour qu'elle s'explique sur ses motivations.

Un rien humiliant, mais Mme Joly ne compte pas que des amis au barreau de Paris; en cause ses relations orageuses avec certains de ses éminents membres lorsqu'lle était magistrate ou de ses déclarations passées sur le rôle des avocats et le blanchiment d'argent. .

 L'eurodéputée EELV, accompagnée par l'avocat William Bourdon, s'est donc pliée à l'exercice. "On lui a dit un certain nombre de choses", confie un membre du conseil, sous couvert d'anonymat. "C'était un peu chaud » et « pas très agréable", poursuit le même avocat.

Une séance de questions-réponses "pas illégitime", selon autre un membre du conseil, toujours de façon anonyme. "C'est la première fois que l'on accepte quelqu'un contre lequel l'ordre a plaidé", poursuit-il. En juin 2003, la cour d'appel de Paris avait ordonné, à la demande du barreau de Paris, qu'un livre de Mme Joly sur les coulisses de l'affaire Elf, ne soit pas diffusé durant le procès qui s'était ouvert quelques semaines plus tôt. 

"Nous avons considéré que c'était une bonne occasion pour le conseil de l'ordre de mieux faire sa connaissance", a estimé Me Bourdon avant d'ajouter : "Pour le reste, je ne souhaite pas faire de commentaire sur ce qui a inspiré cette convocation inédite et sans précédent". 

Quant au bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur, il a botté en touche sur le mode humoristique : "Je lui ai dit que nous attendions qu'elle fasse une déclaration d'amour à la profession d'avocat". Eva Joly devrait prochainement prêter serment.

Dans un entretien publié en décembre par l'hebdomadaire La Vie, Eva Joly expliquait vouloir allier combat politique et action judiciaire. "Je veux pouvoir défendre les plus faibles et l'intérêt général en mettant à leur service ma connaissance du droit", déclarait-elle.

 

Pierre-Antoine Souchard