INFO M6 – Deux nouvelles interpellations dans le cadre d’un projet d’attentat de personnalités politiques

Deux membres proche d’une mouvance d’extrême droite ont été arrêtés mardi matin dans la région de Marseille.

Coup de filet dans les milieux d’extrême-droite du sud de la France. Selon nos informations, deux personnes ont été interpellées ce matin dans la région de Marseille. Les personnes interpellées sont des membres d’une mouvance d’extrême droite implantée dans les Bouches-du-Rhône et dans les Alpes-Maritimes. L’opération menée par la sous-direction antiterroriste (SDAT) fait suite à une précédente vague d’interpellations.

Le 17 octobre dernier, dix personnes présumées proches de la mouvance d’ultra-droite avaient déjà été appréhendés dans les Bouches-du-Rhône et en région parisienne. Elles sont toutes soupçonnées d’avoir pris part à des projets d’attentats ciblant des responsables politiques et des lieux de culte musulmans. Des actions qui auraient été imaginées par un homme d’une vingtaine d’années.

Des responsables politiques visés

Le 28 juin dernier, Logan Alexandre Nisin est interpellé par les gendarmes des Bouches-du-Rhône au domicile de l’un de ses amis, situé à Tarascon (Bouches-du-Rhône). Tout juste âgé de 21 ans, le jeune homme est pourtant “une sérieuse connaissance” des fonctionnaires des services de renseignements.

Selon les mêmes sources qui le décrivent comme un “illuminé”, Nisin était visé par une fiche S à la suite de plusieurs actions “coup de poing” menées dans les rangs de groupuscule d’extrême droite, et notamment l’Action française Provence, qui l’avait exclu peu après de son mouvement.

Pourtant, d’après l’enquête, plusieurs cibles auraient tour à tour été évoquées : des migrants, des lieux de culte musulmans, ainsi que deux responsables politiques : un proche de l’actuel président de la République, ainsi qu’un ex-candidat à l’élection présidentielle. Une dernière piste qui aurait été “abandonnée” selon les mêmes sources après l’échec de ce dernier dans sa course à la plus haute mandature.