INFO JDD. Zéro phyto, agriculture bio : le plan pour la biodiversité en Ile-de-France

Pour sauver la faune et la flore d’Ile-de-France, la région votera le 21 ­novembre, en séance plénière, sa "stratégie régionale pour la biodiversité 2020-2030". "L'érosion de la biodiversité est une réalité dramatique dont l'ampleur s'accélère à l'échelle planétaire, mais aussi locale, sans épargner l'Ile-­de-France", observe la présidente de la région, ­Valérie ­Pécresse. "Laisser la biodiversité disparaître, c'est nous condamner au même sort", prévient-elle. "Zéro phyto", création de réserves naturelles et de haies, agriculture bio… Voici deux mesures parmi les dix, révélées par le JDD.

Lire aussi : Inquiétude sur le sort des rapaces en Ile-de-France

Tripler l'agriculture biologique en cinq ans

L'ambition est d'atteindre les 45.000 hectares en 2022. Si le bio reste très minoritaire en Île-­de-France (3,5%), les conversions d'exploitations agricoles sont nombreuses. Concernant l'épandage de glyphosate et autres intrants par les agriculteurs, le vice-président en charge de l'écologie et de l'aménagement, Jean-­Philippe ­Dugoin-­Clément (UDI) "travaille avec la profession pour l'accompagner vers une sortie progressive". ­Ghislaine ­Senée, elle, réclame un arrêt immédiat du glyphosate, au moins aux abords des habitations.

Diminuer l'éclairage public et déployer une trame noire

La pollution lumineuse perturbe les espèces nocturnes et les empêche de se déplacer. "On ne voit plus les étoiles en ville à cause de l'éclairage public", constate le vice-président. Un dispositif de soutie...


Lire la suite sur LeJDD