INFO JDD. Ils pirataient les terminaux de paiement des buralistes : une douzaine de suspects interpellés

·1 min de lecture

Ils permettent de recharger votre carte de paiement prépayée, d'alimenter votre forfait téléphonique, d'acquérir des jeux ou de la musique en ligne… Ces coupons de recharge que l'on achète principalement chez les buralistes sont au centre d'une vaste arnaque que les policiers de la BL2C (Brigade de lutte contre la cybercriminalité) viennent de contrecarrer. Une première, selon une source policière. Le préjudice dépasse les 2,5 millions d'euros. Deux escrocs, sur les dix personnes interpellées la semaine dernière, ont été écroués.

Lire aussi - A Nîmes, un nouveau blessé lié au trafic de drogue qui empoisonne la ville

La première est basée en région parisienne, les deux autres dans l'Ardèche et en Vendée. Ces sociétés sont spécialisées dans l'équipement des terminaux de point de vente qui commercialisent ce que l'on appelle les "Prepaid Cash Services" (PCS). Depuis 2017, elles ont été victimes de sept attaques informatiques -deux ont échoué- qui ont permis à des cyber escrocs de s'emparer de plus de 2,5 millions d'euros en coupons de recharge.

Plusieurs techniques utilisées

Selon une source proche de l'enquête, ces malfrats ont utilisé plusieurs techniques. D'abord celle des hackers. En introduisant un virus, ils réussissaient à récupérer identifiants et mots de passe qui leur donnaient accès au serveur d'où ils procédaient à un reparamétrage afin de créer des clones de vrais coupons. Cinq buralistes de région parisienne et de l'Oise ont également reçu la visite de faux technici...


Lire la suite sur LeJDD