Fred de "C'est pas sorcier" va "développer la culture du risque" chez les Français

·2 min de lecture

Frédéric Courant, l'ancien binôme de Jamy dans C'est pas sorcier, va piloter une mission pour former les citoyens au risque. Trop peu savent ce qu'il faut faire en cas d'incendie, de séisme, d'inondations, etc.

"On pourrait épargner des vies." C'est évidemment ce qui a poussé Frédéric Courant, le célèbre "Fred" aux côtés de Jamy dans l'émission C'est pas sorcier, à ­accepter la mission proposée par le ministère de la Transition écologique : piloter un groupe de travail pour "développer la culture du risque chez les Français". La volonté de la pédagogie aussi, qui a fait les beaux jours de son duo télévisé et qui l'anime aujourd'hui encore sur sa plateforme en ligne L'Esprit sorcier.

Les travaux ont débuté cette semaine pour un rapport attendu dans six mois et une application des mesures retenues dans un délai d'un an. "Notre idée, c'est d'expliquer aux Français comment ça marche, ­analyse le journaliste scientifique. Par exemple, quand on connaît le mécanisme d'une crue cévenole, on sait comment l'appréhender."
"Aujourd'hui, on a des gens qui restent chez eux quand il y a une inondation et qui sortent quand il y a un incendie, témoigne le colonel Grégory Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers. C'est tout le contraire qu'il faudrait faire !" Lors du passage de la tempête Alex début octobre dans les Alpes-Maritimes, certains ont tenté de traverser des cours d'eau en crue, d'autres ont voulu récupérer leurs voitures garées en sous-sol.

Enseigner les bons réflexes

Autre lieu, autre exemple. La nuit de l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, le 26 septembre 2019, le préfet de la ­Seine-Maritime, Pierre-André Durand, n'a pas ­actionné les sirènes de ­confineme...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu peut également vous intéresser :