INFO JDD. Eric Zemmour assigné en justice pour "contrefaçon du droit d'auteur"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
© Capture d'écran YouTube
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Eric Zemmour, le candidat à l'élection présidentielle, va devoir s'expliquer devant la justice après avoir utilisé des images sans autorisation de leurs auteurs pour son clip d'entrée en campagne.

Son clip d'annonce de candidature avait suscité la colère de nombreux ayants droits, Eric Zemmour va devoir maintenant s'expliquer devant la justice. Le 30 décembre dernier, le candidat à l'élection présidentielle, ainsi que son parti Reconquête!, ont été assignés pour "contrefaçon du droit d'auteur" devant le Tribunal de grande instance de Paris. L'audience doit se tenir le 27 janvier prochain. Parmi les plaignants, les sociétés Gaumont et EuropaCorp, ainsi que le réalisateur Luc Besson, dont des images de leur film Jeanne D'Arc, avait été utilisées sans son consentement. Ces trois plaignants avaient déjà indiqué, au moment de la diffusion du clip, envisager d'engager des poursuites.

Ils ont été rejoints par les ayants droits du réalisateur Marcel Carné, dont des extraits du film Quai des brumes ont été utilisés, ainsi que par ceux de Jacques Prévert. La Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), principal organisme de gestion collective des droits d'auteurs, fait également partie des plaignants. "On ne peut se déclarer patriote en commençant par bafouer les principes essentiels du droit d'auteur à la française", avait cinglé l'institution, dans un communiqué publié au lendemain de la diffusion du clip.

Sur un clip de 7 minutes 28, 114 scènes dont les images n'appartiennent pas au candidat

Dans une procédure distincte, l'essayiste Jacques Attali, avait assigné Eric Zemmour et son parti, qui le montrait dans la même vidéo, par référé d'heure à heure, le 8 décem...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Marine Le Pen : "Gouverner avec Zemmour ? Je veux bien lui proposer mais je crois qu’il n’a pas du tout envie"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles