INFO JDD. "#NousDemain" : le nouveau parti des ex-macronistes, emmenés par Aurélien Taché

Après le neuvième groupe à l'Assemblée nationale, le parti politique. Emmenés par le député ­Aurélien ­Taché (Val-d'Oise), huit ex-macronistes, tous membres de la nouvelle formation parlementaire Écologie démocratie solidarité (EDS), vont lancer #NousDemain. "Un mouvement politique humaniste, écologiste et féministe, 100% tourné vers la société civile", écrivent ainsi ­Émilie ­Cariou, ­Guillaume ­Chiche, ou encore ­Paula ­Forteza dans leur manifeste, aux côtés d'une vingtaine d'autres membres fondateurs. "C'est plus un processus, un appel à co-construire ce mouvement avec nous", précise Taché, qui revendique une "horizontalité" totale.

Lire aussi - "C'était un peu couru d'avance" : l'exécutif relativise la création d'un groupe dissident LREM à l'Assemblée

Un mouvement "de la jeunesse"

D'ici la fin de l'été, chaque nouvel adhérent – un statut acquis en un clic sur le site nousdemain.eu – pourra voter et échanger sur des premières propositions. Le parti sera officiellement lancé à l'automne. Mais ses promoteurs avancent déjà l'idée d'une convention citoyenne sur l'inclusion de ceux qui sont "éloignés de la vie publique, économique et invisibilisés".

Lire aussi : Contesté, Gilles Le Gendre n'entend "en aucun cas" quitter la présidence du groupe En marche à l'Assemblée

#NousDemain défend aussi le droit de vote dès 16 ans. "On doit être le mouvement de la jeunesse, lance ­Forteza. Il faut que le politique arrête d'être condescendant avec elle." Elle mise sur les outils numériques – ...


Lire la suite sur LeJDD