INFO JDD. Décès liés au Covid-19 : un bilan impossible à faire, faute de moyens

·2 min de lecture

Le laboratoire de recherche de l'Inserm chargé d'éclairer les causes de la mortalité en France et le nombre de décès liés au coronavirus est paralysé par un manque de personnel.

Quel est le bilan exact de l'épidémie de Covid-19? Il est trop tôt pour le savoir, explique Santé publique France en conclusion d'une récente étude sur la mortalité en France entre le 2 mars et le 31 mai. 18.861 décès ont été comptabilisés comme liés au coronavirus durant cette période dans les hôpitaux et 10.335 dans les Ehpad. Soit 29.196 au total – le chiffre a, depuis, dépassé 30.200. L'agence précise que, même si le nombre de morts à domicile demeure inconnu, l'évaluation, faite à partir de données Insee, est "susceptible d'être surestimée" car certains décès recensés en Ehpad sont des "suspicions de Covid-19". C'est une limite importante : seule la mortalité dite "toutes causes confondues" a été analysée pour estimer "l'excès de mortalité". Or, en l'absence d'indications sur les circonstances des décès, l'estimation reste peu fiable.

Lire aussi - Bretagne, Mayenne... Où en est l'épidémie de Covid-19?

Pour y voir clair, il faudra en théorie attendre les résultats de l'examen de tous les certificats de décès sur lesquels figurent leurs causes. En France, le Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc) de l'Inserm se consacre à cette tâche : analyse des informations indiquées par les médecins sur les certificats de décès puis codage de ceux-ci selon les normes de l'OMS. Pour le Covid, l'agence onusienne recommande de faire le tri entre décès avérés et suspectés.

Seulement trois codeurs pour traiter les 600.000 décès annuels

Quand ce travail sera-t-il ac...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu peut également vous intéresser :