INFO JDD. Des fédérations de sport en plein air proposent d'accueillir des licenciés d'activités indoor

·1 min de lecture

Ces derniers jours, plusieurs fédérations de sport en plein air (golf, tennis...) ont proposé d'accueillir les licenciés d'autres disciplines suspendues ou limitées depuis plusieurs mois par les restrictions liées à la crise sanitaire. Sur la base du volontariat, des clubs solidaires pourraient faire venir les détenteurs d'une licence privés d'activité indoor (handball) ou de sports de contact (judo, rugby…), sans coût supplémentaire, afin de pratiquer une autre activité en attendant.

Une solution temporaire qui aurait le mérite d'entretenir un lien entre les structures et les pratiquants éloignés par la force des choses. Ces derniers seraient alors accompagnés par les encadrants de leur club d'origine sur des créneaux à déterminer. 

Roxana Maracineanu encourage "vivement" l'initiative 

L'idée a germé lors d'un déjeuner entre présidents de fédérations élus récemment et se trouve "vivement encouragée" par Roxana Maracineanu, confirme-t-on au ministère des Sports, qui propose, si nécessaire, de coordonner l'opération dans les plus brefs délais.

Le but étant aussi de tarir l'afflux massif de demandes de remboursement de licences, reçues par plusieurs fédérations. Les chiffres font craindre à certaines un retour à la normale difficile au moment où les pratiques seront de nouveau autorisées.


Retrouvez cet article sur LeJDD