INFO FRANCEINFO. Violences à Dijon : le renseignement territorial avait prévenu qu'une action de la communauté tchétchène se préparait

franceinfo

Les policiers spécialisés avaient connaissance qu’un raid de la communauté tchétchène était en préparation à Dijon (Côte-d’Or). Le vendredi 12 juin, le service du renseignement territorial (ex-RG) de l’Aube a rédigé une note alarmiste intitulée "Tchétchènes : appel à expédition punitive à Dijon". Un document que France Télévisions a pu consulter.

Tout part d’un message intercepté par les policiers et les gendarmes sur le réseau Snapchat, le 11 juin. Ce texte est rédigé par un membre de la communauté tchétchène résidant dans la banlieue de Troyes (Aube). L’homme de 24 ans lance un appel au rassemblement "pour les frères de Dijon et des alentours. Très important !" Il fait le récit d’un incident survenu selon lui, la veille, impliquant "des Arabes de 25-30 ans" et deux Tchétchènes de 19 et 15 ans.

"C'est à nous de lui permettre de se venger"

"Ils n’ont même pas épargner [sic] le petit de 15 ans en le frappant à 6 alors qu’ils ont 25 ans minimum", s’indigne le rédacteur du message. Il poursuit : "Maintenant, c’est à nous de lui permettre de se venger et de redorer notre image." Toujours selon la note du renseignement, ce message se termine par un appel à l’ensemble de la communauté : "Aujourd’hui, toute [sic] les Tchétchènes à Dijon", suivi du logo du poing fermé et d’une tête de loup.

Les policiers spécialisés ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi