Un brancardier se fait passer pour un étudiant en médecine et prescrit des médicaments aux patients

Stéphane Pair
·1 min de lecture

Le brancardier, âgé de 20 ans, a assuré des gardes et assisté à des opérations avant d'être repéré par des médecins.

L’AP-HP vient de saisir le procureur de la République de Nanterre après avoir identifié un faux étudiant en médecine, a appris franceinfo de sources concordantes. Âgé de 20 ans, cet ancien brancardier des hôpitaux de Paris a été démasqué courant février par les services de l’AP-HP et l’administration de l’Université de Paris après avoir prescrit des médicaments à des patients et pénétré dans le bloc opératoire lors d’interventions chirurgicales. Saisi le 19 février dernier, le parquet des Hauts-de-Seine a ouvert une enquête préliminaire et saisi la Brigade parisienne de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Il berne l'université et l'hôpital

Originaire de Rouen, K.F. a commencé à se faire passer pour un étudiant de la fac de médecine de Paris Descartes (Paris V) lors de la rentrée universitaire 2020, alors qu’il était simultanément employé par l’AP-HP comme brancardier sur le site du CHU de Saclay (Essonne). Muni d’une fausse carte d’étudiant, le jeune homme a berné l’administration de l’Université Paris V en prétendant avoir effectué sa première année préparatoire (PACES), obtenu son concours et effectué sa deuxième année (PCEM2) à la faculté de médecine de Rouen. Assistant à distance aux cours, le faux étudiant s’est fondu dans la masse des futurs médecins en nouant des relations amicales au sein de sa fac et en intégrant plusieurs associations étudiantes. Il n’a pas participé aux partiels de sa faculté organisés en présentiel début janvier en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi