INFO FRANCEINFO. Assassinat de Samuel Paty : le compte Twitter du terroriste avait été signalé six jours avant le meurtre

Eric Pelletier, Audrey Goutard
·1 min de lecture

Selon nos informations, un message posté par Abdoullakh Anzorov a alerté les utilisateurs du réseau social le 10 octobre. Le ministre de l'Intérieur défend ses services.

Il est passé sous les radars. A peine une semaine avant l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le compte Twitter de l'assassin de Samuel Paty avait pourtant été signalé aux services antiterroristes. Selon nos informations, Abdoullakh Anzorov a en effet posté, le 10 octobre, un message sur son compte Twitter, immédiatement identifié comme contrevenant à la loi et transmis à la plateforme du ministère de l'Intérieur Pharos. Mais à ce jour, les services d'enquête ignorent encore le contenu de ce message.

>> Assassinat de Samuel Paty : les dernières informations dans notre Direct

A peine le propos était-il mis en ligne sur le compte Al Ansâr utilisé par le jihadiste qu'il était rendu inaccessible... Le compte a été fermé par son utilisateur, celui-ci réalisant peut-être qu'il risquait d'être poursuivi pour son contenu. Depuis l'attentat du vendredi 16 octobre, les policiers chargés de l'enquête ont adressé une demande à Twitter afin de reconstituer l'historique du compte Al Ansâr et d'exhumer ce mystérieux message.

Depuis le printemps dernier, le jeune Tchétchène se montrait très actif sur les réseaux sociaux, notamment sous le pseudo Tchetchene_270. Les policiers découvrent, en analysant les données de son ordinateur, qu'il possédait de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi