INFO EUROPE 1 - Séparatisme : à Montpellier, la préfecture interdit l'accueil de mineurs à l'association An-Nourania

© Christophe ARCHAMBAULT / AFP

La décision a été prise ce mardi à la suite d'un contrôle, vendredi dernier, des agents de la préfecture au sein du local de l'association An-Nourania à Montpellier (Hérault). Au cours du contrôle, les services ont constaté, selon les informations du service police-justice d'Europe 1 que l'association accueillait 30 enfants de moins de six ans sans aucune autorisation. Cette décision d'interdiction d'accueil a été motivée par un défaut de déclaration et d'autorisation administrative.

An-Nourania participerait à un fort prosélytisme auprès d'enfants

L'association An-Nourania, connue pour appliquer une méthode d'apprentissage de l'arabe et du Coran par des récitations par cœur, est dans le viseur des services de renseignement. Selon une source proche du dossier, elle participerait à un fort prosélytisme dans le domaine péri ou extra-scolaire auprès de jeunes enfants.

Par ailleurs, la présence de très jeunes filles voilées dans les cours de récréation auraient été rapportées aux autorités préfectorales.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles