INFO EUROPE 1 - Eric Zemmour va faire constater par huissier de justice ses fichiers adhérents et donateurs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Eric Zemmour communique régulièrement sur le nombre d’adhérents de son tout jeune parti Reconquête. 80 000 selon ses dernières déclarations, mais son entourage confirme à Europe 1 qu’il serait aujourd’hui à 85.000. Plus de 4.000 nouvelles adhésions auraient été enregistrées dans la foulée du meeting de Cannes, samedi.

Faire taire les rumeurs de chiffres gonflés

Concernant les dons, Europe 1 vous révélait le 6 janvier dernier qu’ils dépassent désormais les 9 millions d’euros amassés. Des chiffres qui font grincer des dents ses adversaires, que ce soit du côté des Républicains mais aussi et surtout du Rassemblement national, qui les mettent en doute. 85.000 adhérents ? Marine Le Pen n’en croit pas un mot. En privé, la candidate du Rassemblement national répète à l’envie que l’ancien journaliste du Figaro gonfle ses chiffres. La relation entre les deux candidats du bloc national est de plus en plus dégradée, notamment après les ralliements des eurodéputés RN Gilbert Collard et Jérôme Rivière.

Mais aussi, des difficultés financières du Rassemblement national, qui regarde d’un mauvais œil la hausse des adhésions et les dons au parti d’Eric Zemmour. Pour faire taire les accusations de mensonges, l’équipe du candidat Reconquête a donc décidé de faire certifier la véracité des chiffres. Dans les prochains jours, un huissier de justice va constater les comptes, et le fichier des cartes, jugé non traficable par les cadres du parti car le logiciel utilisé, nommé Nation Builder est le...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles