INFO EUROPE 1 - Darmanin officialisera lundi la gratuité des trains pour les policiers

·1 min de lecture

Le ministre de l’Intérieur s’y était engagé. Gérald Darmanin a signé ce vendredi un accord avec la SNCF pour la gratuité des transports domicile-travail des policiers avec une contrepartie de sécurisation à bord des trains. Les policiers qui voudront voyager gratuitement sur le réseau de la SNCF devront se signaler auprès des contrôleurs et porter leur arme de service.

C’était une promesse du ministre de l’Intérieur formulée fin mars lors d'un déplacement à Thionville. La gratuité des transports sur le réseau SNCF pour les policiers en service actif relevant de la Direction Générale de la Police Nationale a été actée ce vendredi et sera appliquée dès 2022. Selon les informations d'Europe 1, Gérald Darmanin l'officialisera lundi aux syndicats de policiers.

Une carte "Police-TGV / Intercités SNCF" délivrée

Seront directement concernés les policiers dont la résidence principale implique un aller-retour quotidien en TGV ou Intercités. D’après les informations d'Europe 1, une carte "Police-TGV / Intercités SNCF" leur sera attribuée. Mais pour bénéficier de la gratuité de leurs trajets quotidiens, ils devront se signaler au personnel à bord et porter leur arme pour participer à la "sécurisation des trains".

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Gérald Darmanin s’est également engagé à dédommager à hauteur de 75% les trajets de loisirs des policiers sur le principe de cette contrepartie de sécurisation. Le reste à charge de 25% sera progressivement pris en charge par la SNCF sur le modèle de la convention qui existe déjà entre la SNCF et le ministère des Armées.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles