INFO EUROPE 1 - Covid : les amendes renforcées en cas de non-respect du télétravail

·1 min de lecture
© Chris DELMAS / AFP

Après l'abandon de l'extension du pass sanitaire en entreprise en janvier, Elisabeth Borne a décidé d'opter pour la solution du télétravail pour freiner la propagation du virus Omicron qui se propage à une vitesse fulgurante partout en France. "Je demande aux entreprises de se préparer dès maintenant à renforcer le télétravail à la rentrée", a déclaré la ministre du Travail sur Europe 1 mardi matin. Selon les informations obtenues par Europe 1, les amendes pour les entreprises qui ne jouent pas le jeu vont être renforcées.

27.800 contrôles mais pas d'amende

Aujourd'hui, une entreprise qui ne respecte pas la règle risque une amende de 3.750 euros, qui peut être multipliée par le nombre de salariés concernés. L'idée serait donc d'avoir un montant plus dissuasif à partir de janvier. Une proposition est actuellement entre les mains des partenaire sociaux.

Jusqu'à présent, il y a eu plus de 27.800 contrôles, pas uniquement sur le télétravail, puisque c'est une recommandation et pas une obligation, mais plutôt sur le respect du protocole sanitaire dans son ensemble : la distanciation entre les salariés, le port du masque etc...

>> LIRE AUSSI - Le télétravail, un défi d'équilibriste pour les entreprises

Le ministère veut renforcer son arsenal

A la suite de ces contrôles, 110 mises en demeure ont été enregistrées. Dans la plupart des cas, ce rappel à l'ordre suffit a ce que l'entreprise rentre dans les clous. Pour le moment, il n'y a eu aucune amende. Car ce n'est légalement pa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles