INFO EUROPE 1 – Concours de commissaire de police : enquête ouverte après des soupçons de tricherie

© AFP

Selon les informations recueillies par Europe 1, l'IGPN enquête sur des soupçons de collusion lors des derniers écrits du concours de commissaire de police par la voie d'accès professionnelle. Une candidate aurait bénéficié de la complicité du président du jury, qui occupe de hautes fonctions au sein de la police nationale.

Une candidate au concours de commissaire de police a-t-elle triché avec la complicité du président du jury ? Selon les informations recueillies par Europe 1, une enquête préliminaire a été ouverte et confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour des soupçons de tricherie entre ce membre du jury qui occupe de hautes fonctions au sein de la police nationale et un officier de police qui aspirait à devenir commissaire de police.

>> LIRE AUSSI - Hauts-de-Seine : l'IGPN enquête sur les plaintes de deux femmes pour violences policières

Les épreuves du concours par la voie d'accès professionnelle suspendues

Tous deux ont été entendus ce mardi, à ce stade en audition libre, par la police des polices qui cherche à vérifier si une collusion a bien pu exister entre les deux suspects en amont, ou pendant les écrits du concours de cette année. Toujours selon les informations d'Europe 1, les concours d'entrée interne et externe ne sont pas concernés par cette enquête. Les épreuves du concours de commissaire de police par la voie d'accès professionnelle sont d'ailleurs suspendues.

Les enquêteurs soupçonnent la candidate, une officier commandante, d'avoir "bénéficié d'informations" sur les épreuves, transmises par l'inspecteur général Frédéric Dupuch, actuellement en poste au cabinet du Directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Veaux. Des perquisitions ont eu lieu à la DGPN, a indiqué le parquet de Paris. Frédéric Dupuch et la candidate devraient bien...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Nicolas, policier : "J’étais à bout et c’est difficile d’en parler"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles