Inflation : le prix de l'eau grimpe à son tour

pixabay

Il n’y a pas que votre caddie et votre chauffage qu’il va falloir surveiller en 2023. Alors que les derniers mois ont été marqués par une hausse sensible du prix de l’électricité, des matières premières et des denrées alimentaires, l’inflation s’étend désormais au secteur de l’eau. Depuis le 1er janvier 2023, plusieurs communes ont acté une augmentation des prix au mètre cube. Ces tarifs sont fixés par délibération du conseil municipal et plusieurs de ces votes ont eu lieu en toute fin d’année. Ainsi, on observe des bonds de 15 voire 20% dans plusieurs villes de Bretagne, de Normandie et des Hauts-de-France, principalement en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais. Plus largement, c’est toute la France qui est touchée.

Selon des chiffres révélés par le journal « Le Parisien », une hausse de 11% à Thouars (Deux-Sèvres), encore de 10% en moyenne à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) est à prévoir. À Charleville-Mézières, dans les Ardennes, la hausse pourrait être de 13%, soit environ 5 euros à ajouter sur la facture mensuelle pour un foyer de 4 personnes.

Le prix de l’eau dépend de plusieurs facteurs. Parmi les principaux leviers, la qualité de l’eau et les conditions de son acheminement constituent des variables d’ajustement importantes et c’est là que le bât blesse. Pour obtenir une eau propre à la consommation, les stations d’épuration ont besoin d’une part d’électricité et d’autre part de produits chimiques pour la purifier. L’envolée des prix de l’énergie couplée à celle des matières (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment nettoyer son mac ?
Quelle recette avec l'huile de palme ?
Comment faire un discours le 1er janvier ?
Qui a inventé le champagne ?
Quels sont les pays qui fêtent le nouvel an en premier et en dernier ?