Inflation : les prix des fruits et légumes ont augmenté de 11% sur un an

© Magali Cohen / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

En raisons de multiples facteurs, comme la sécheresse et les restrictions d'eau, le prix des fruits et légumes a augmenté de 11% selon les derniers chiffres de Familles Rurales et risquent encore d'augmenter dans les prochaines semaines. Mais chez ce maraîcher basé en Seine-et-Marne, on met tout en œuvre pour que cela ne se répercute pas sur le client.

Maurice Poincy possède 17 hectares de culture, avec notamment des tomates, des carottes, des salades ou des rutabagas. Avec la hausse des prix de l'énergie, la facture est vite salée : +25% cette année pour le maraicher qui a pourtant décidé de rogner sur ces marges, pour le plus grand bonheur de deux clientes interrogées par Europe 1 : "Ça tombe très bien, surtout quand on sait qu'il ne va pas non plus baisser la qualité", explique Sandrine. "On espère qu'ils vont arriver à maintenir leurs prix lorsque tout augmente et c'est vrai que c'est très difficile pour les ménages", ajoute Florence.

>>Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Un chiffre d'affaires en baisse de 33% sur un an

Mais Fabrice, le gérant de l'exploitation, appréhende quand même la rentrée. Malgré les fidèles, certains clients viennent de moins en moins et les conséquences sont directes. "Chaque année, en gros, on investit l'équivalent de 25% du chiffre d'affaires pour rester toujours à la pointe. Pour aller toujours dans notre système agroécologique, il faut toujours du matériel ou des installations comme les serres et donc cette année, ça sera impossible", explique-t-il au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Consommation : face à l'inflation, certains cueillent eux-mêmes leurs fruits et légumes

Avec un chiffre d'affaires en baisse de 33% sur un an, Fabrice mise avant tout sur la fidélité de ses clients pour s'en sortir.

...
Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Rentrée: les astuces pour acheter moins cher les fournitures scolaires