Inflation : les paiements en quatre fois «sans frais» reviennent-ils plus cher ?

© Floa Bank

Ce mois-ci, l'inflation a passé la barre des 5%. Un chiffre qui a incité un tiers des Français à se tourner vers le paiement fractionné qui permet de payer un produit en quatre fois sous 90 jours. "Le succès du paiement fractionné, c'est sa rapidité, le fait que la réponse soit immédiate pour le client et pour le marchand", affirme Marc Lanvin, directeur général adjoint de Floa Bank. "C'est aussi simple qu'un paiement en une fois sauf que le client choisit de payer en quatre fois."

Le paiement fractionné va coûter plus cher

Pourtant, le paiement fractionné risque de désintéresser les Français dans quelques mois. Les problèmes de pouvoir d'achat sont la cause de nombreux impayés qui poussent les organismes de crédits à rendre ce moyen payant. "Comme il y a un petit peu plus de risques d'impayés, les établissement vont resserrer un petit peu leur grille d'acceptation et donc le paiement fractionné gratuit risque d'être moins proposé dans les années qui viennent", explique Marc Lanvin.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Et pour éviter que les surendettements se multiplient, l'Union européenne va durcir l'encadrement de ces paiements fractionnés.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles