Inflation : les loyers vont-ils être gelés durant un an ?

© LILIAN CAZABET / HANS LUCAS VIA AFP

Geler les loyers pendant un an, c’est une demande très appuyée des associations de consommateurs pour protéger les français contre la hausse de l’inflation . L’IRL, l’indice de référence des loyers, doit être révisé le 1er juillet prochain. Son montant est calculé en partie en fonction de l’inflation, et c’est sur cet indice que s’appuient les propriétaires pour savoir de combien ils peuvent augmenter les loyers. Ils peuvent le faire une fois par an ou au moment du renouvellement du bail suivant les contrats, ce qui fait craindre un nouveau coup de massue aux locataires.

Les propriétaires disent non, le gouvernement réfléchit

L’idée a bien été entendue à Bercy mais elle est loin d’être actée précise le ministère.  La Première ministre Élisabeth Borne n'y est pas forcément favorable non plus car derrière les loyers se cachent par exemple souvent de petits propriétaires retraités qui arrondissent ainsi leur fin de mois.

>> LIRE AUSSI - Logement : 60 millions de consommateurs réclame une meilleure formation des diagnostiqueurs

Il y a aussi la loi Énergie climat qui oblige les propriétaires bailleurs à réaliser d’importants travaux d’isolation alors que les prix dans le bâtiment flambent. Selon le président de l'union nationale des propriétaires, Christophe Demerson, la solution est ailleurs.

"Quand on nous dit 'les loyers vont augmenter de 2.48 %' oui, mais ce que je pourrais vous dire à côté, ce qu'il faudrait mieux encadrer, ce sont les taxes foncières. Parce que sur...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles