Inflation : l'enseigne Jonak prévoit d'augmenter le prix de ses chaussures «entre 6 et 8%»

© Europe 1

"100% des étapes de la production de la chaussure sont touchées" par l'inflation , "que ce soit par les hausses de prix du transport, de l'énergie, des matières premières...", révèle Lisa Nakam, directrice générale associée de Jonak, une entreprise de chaussures pour femme. Invitée de La France bouge , elle rapporte que le packaging seul fait augmenter le prix des produits.

>> LIRE AUSSINoël : les achats de jouets seront-ils impactés par l'inflation ?

"En un an, les boîtes (à chaussures) ont plus que doublé (...). Ça coûtait 1,50 euros, c'est monté à 3 euros. Dans le coût d'une chaussure, c'est énorme, colossal", souligne-t-elle auprès d'Elisabeth Assayag.

Des hausses de prix "tout le temps"

Cette hausse des prix s'explique par l'inflation des matières premières utilisées pour la fabrication, comme le cuir, le bois, l'acier et tout ce qui touche au papier qui connait également une flambée ces derniers jours. Si Lisa Nakam indique que la marque a déjà fixé les prix pour cet hiver, pour l'été, "c'est l'un des plus gros challenges de l'entreprise en ce moment", confie la directrice générale.

>> LIRE AUSSIFace à la crise énergétique, le PDG de Système U lance un appel pour aider les PME

"On a des hausses (de prix) tout le temps", poursuit la cheffe d'entreprise. "On passe des réassorts sur des modèles qui ont été commandés il y a trois mois à un certain prix, et là, quand on passe du réassort, le fournisseur nous annonce 1,50 euros à 2 euros de plus qu'il y a t...


Lire la suite sur Europe1