Inflation : le gouvernement espagnol veut freiner l'inflation dans le secteur alimentaire

© Pexels
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le gouvernement de gauche espagnol a annoncé mardi une série de mesures pour aider les plus modestes, destinées à atténuer l'impact de l'inflation dans le secteur alimentaire, dont la suppression totale de la TVA sur les denrées de première nécessité . Réuni pour le dernier conseil des ministres de l'année, et à moins d'un an des prochaines élections générales en Espagne, le gouvernement a également décidé d'accorder une aide de 200 euros aux familles les plus modestes.

Il s'agit là des deux mesures phares d'un nouveau paquet d'aides anti-crise d'une valeur de 10 milliards d'euros, qui porte à 45 milliards d'euros le total des mesures prises cette année par le gouvernement du Premier ministre Pedro Sánchez pour aider les Espagnols à faire face à l'explosion de l'inflation résultant en grande partie du conflit en Ukraine.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"La TVA baissera de 4% à 0%"

Par rapport aux précédents paquets d'aides, qui ciblaient en priorité l'énergie (électricité et gaz), les mesures prises mardi sont centrées sur les produits alimentaires, dont la hausse sur un an a atteint 15,3% en novembre. Durant les six prochains mois, "la TVA baissera de 4% à 0% pour toutes les denrées de première nécessité", comme le pain, le lait, le fromage, les fruits, les légumes ou les céréales, a déclaré M. Sánchez lors d'une conférence de presse.

La TVA sur l'huile et les pâtes passera, elle, de 10% à 5%. L'autre mesure choc adoptée mardi matin porte sur la m...


Lire la suite sur Europe1