Inflation : face à l'augmentation des prix, la réponse du gouvernement est-elle suffisante ?

© ALINE MORCILLO / HANS LUCAS VIA AFP

Les prix grimpent, et ce n'est qu'un début. L'inflation est ressentie par des millions de Français au même de faire leurs courses. Le kilo de tomates a pris plus d'un euro en deux ans. Le prix du filet de bœuf, de la farine et du café ont aussi grimpé . Et la guerre en Ukraine a surtout fait flamber la facture d'énergie. Depuis 2019, le gasoil a augmenté de 38%, la bonbonne de gaz de 8,6%. Et le champion toute catégorie, c'est le fioul. Les 1.000 litres coûtaient 950 euros il y a deux ans. Cette année, c'est 1.500 euros. Alors l'inquiétude monte dans l'esprit des consommateurs.

Les Français dans l'attente de mesures gouvernementales

"Tout le monde ressent une inquiétude, ça, c'est certain. Maintenant que nous avons passé presque la totalité des échéances électorales, on attend les législatives. Mais il va falloir à la rentrée prendre des mesures et être maître des matières premières. Parce qu'on voit bien qu'avec les problèmes de confinement en Chine, on commence à avoir aussi des problèmes d'importation de matières premières", détaille une femme interrogée par Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi la filière bio pourrait-elle profiter des conséquences économiques de la guerre en Ukraine ?

"On aimerait bien que les salaires suivent parce qu'il y a un écart. Si les salaires ne sont pas augmentés et que les prix augmentent, c'est dans notre portefeuille que ça se retrouve", confie une autre consommatrice. "Le prix monte toujours par palier, mais il y a jamais de palier à ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles