Inflation : Emmanuel Macron veut «mobiliser» les transporteurs face à la hausse des prix

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'État va "mettre autour de la table" les grands groupes de transporteurs afin de les mobiliser pour contenir et "réparer une partie" de la hausse des prix, a assuré jeudi Emmanuel Macron lors d'une interview télévisée à l'occasion du 14-Juillet.

"Contribution" des "super-profits"

"On mobilise aujourd'hui des grands groupes de transporteurs pour qu'ils nous aident. Donc de manière très claire, nos grands transporteurs de fret, on va les mettre autour de la table - on a déjà commencé - pour nous aider à baisser des prix et même à réparer une partie des hausses sur des matières premières et l'alimentation pour nos consommateurs et en particulier pour nos outre-mer", a déclaré le chef de l'État, qui était interrogé sur une possible mise à contribution de sociétés ayant réalisé des "super-profits" à l'occasion notamment de la reprise post-pandémie ou de la crise énergétique.

"Oui, il y aura une contribution, mais elle ne sera pas dans la démagogie et elle sera ciblée en regardant les entreprises, les bénéfices indus qui ont été faits et comment les mettre à contribution de manière intelligente", a encore dit Emmanuel Macron.

"On les a mis à contribution pour faire baisser leur profitabilité"

Ainsi, "on a des grands groupes pétroliers qui font des profits, mais pas en France. On les a mis à contribution pour baisser leur profitabilité et nous aider sur le prix de l'essence, mais ils les font (les profits) à l'étranger", a-t-il expliqué. Le gouvernement avait déjà appelé les entrep...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles