Inflation: Cristaline augmente son prix pour la première fois en 20 ans

Le prix de la Cristaline va augmenter pour la première fois en 20 ans (Photo: Caia Image via Getty Images)
Le prix de la Cristaline va augmenter pour la première fois en 20 ans (Photo: Caia Image via Getty Images)

Le prix de la Cristaline va augmenter pour la première fois en 20 ans (Photo: Caia Image via Getty Images)

CONSOMMATION - Le prix du pack de Cristaline va augmenter, une première en vingt ans. Le groupe Alma, propriétaire de la marque créée en 1992, a décidé d’augmenter son prix de vente aux enseignes, rapporte BFMTV. Une information confirmée par le groupe au HuffPost. La hausse du prix sera de l’ordre de 10%. Sa dernière augmentation était en 2002, lors du passage à l’euro.

La Cristaline est le leader français des eaux en bouteilles, le produit le plus vendu chaque année en France en grande distribution. Son prix est en moyenne de 1 euro pour le pack de six bouteilles de 1,5L. Ce dernier s’est d’ailleurs écoulé à plus de 33 millions d’exemplaires en 2021 dans l’Hexagone selon l’agence de statistiques NielsenIQ, cité par BFMTV. Ce qui équivaut à plus de sept packs de Cristaline chaque seconde dans le pays.

Le prix varie selon les enseignes, entre 0,97 euro chez Leclerc et 1,16 euro chez Casino. Avec ces 10% supplémentaires, le prix de ce pack pourrait donc passer à plus d’un euro chez Leclerc, 1,07 euro, explique le site spécialisé Rayon Boissons.

Hausse du prix du plastique et inflation

L’inflation est en cause dans cette augmentation: qui dit prix du pétrole en forte hausse dit hausse du coût du plastique. Ce dernier a grimpé de plus de 39% entre octobre et mai selon le baromètre des matières premières de Polyvia.Ceci sans compter le coût du carburant pour les transports entre les sources, les usines d’embouteillage et les points de vente.

Cette hausse du prix de vente se répercutera sur le porte-monnaie du consommateur, mais “qui répercutera le premier? Et quelle part de la hausse?”, s’interroge Olivier Dauvers, spécialiste de la consommation qui a révélé l’information.

Pour Leclerc, qui a lancé début mai un bouclier anti-inflation pour 120 produits, dont le pack de Cristaline, la situation est délicate. Le distributeur s’est en effet engagé à rembourser en bon d’achat les hausses de prix de ces produits. “Dans tous les cas, Leclerc en sera de sa poche. Répercuter le nouveau tarif, c’est s’obliger à rembourser les clients. Ne pas le faire, c’est ‘manger sa marge’, analyse Olivier Dauvers qui conclut: À tous les coups on perd”.

À voir également sur Le HuffPost: Les 3 attitudes vraiment utiles pour le climat selon le GIEC

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles