Inflation : « Nous aurons à la rentrée une baisse visible des prix », promet la ministre Olivia Grégoire

© Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Va-t-on revenir à des prix connus avant le début de l’inflation ? C’est ce que présage Olivia Grégoire. La ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises (PME), du commerce, de l’artisanat et du tourisme était invitée au micro de France Inter ce dimanche. Elle a notamment prévenu que la France allait connaître « une baisse visible des prix » des produits alimentaires. « Je peux avec une certaine certitude vous affirmer que nous aurons à la rentrée de septembre une baisse visible des prix dans les rayons sur l'inflation alimentaire », a-t-elle annoncé.

À lire aussi À qui profite vraiment l’inflation ?

La reprise des négociations en cause

La ministre a expliqué cette chute par la reprise des négociations entre les distributeurs et les industriels de l’agroalimentaire. Certaines de ces négociations devraient porter leurs fruits « à l’été », s’est réjouie Olivia Grégoire. Des prévisions quelque peu en écho avec celles du gouverneur de la Banque de France. Mardi, François Villeroy de Galhau a annoncé que l’inflation alimentaire devrait chuter au second semestre, notamment « d’ici juin » voire « peut-être même avant ».

Sur France Inter, Olivia Grégoire a encore précisé que les prix « doivent revenir à ce qu'ils étaient pré-inflation ». Selon des estimations de l’Insee révélées vendredi, l’inflation est de 5,9 % sur un an en avril en France. Elle est principalement portée par les prix de l’énergie et des services.

Vers une taxation des industriels en cas...


Lire la suite sur LeJDD