Inflation alimentaire : les prix baisseront en juillet dans les supermarchés, promet Bruno Le Maire

Petite bouffée d’oxygène pour le budget alimentaire des Français. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a affirmé, au micro de BFM TV/RMC ce vendredi matin, que “sur un certain nombre de références et de produits, les prix baisseront dès le mois de juillet”. Parmi les articles, la volaille, les pâtes, les céréales, les huiles et l’alimentation animale dont les coûts des matières premières ont reculé depuis plusieurs mois. La liste détaillée devrait être transmise au ministre vendredi prochain. Albert Mathieu, le PDG de Panzani (leader sur le marché des pâtes en France), a d'ailleurs annoncé au Parisien que les consommateurs allaient pouvoir profiter d'une baisse de prix de quelques centimes d'euros sur ses pâtes dès le 1er juillet. Il a ajouté que ces baisses pourraient être intensifiées en octobre si les récoltes sont au rendez-vous. En revanche, il ne faut pas s’attendre à voir les tarifs diminuer sur le porc, le bœuf et les produits laitiers, qui accusent encore de sévères hausses de coût.

Les grands industriels de l'agroalimentaire, tels que Coca-Cola, L'Oréal, Mondelez ou encore Nestlé, se sont également engagés à rouvrir les négociations commerciales avec les supermarchés sur les contrats conclus pour 2023, selon le ministre. Concrètement, pour les consommateurs, il s’agira de baisse de prix ou de promotions. Mais la finalité est la même : le ticket de caisse va diminuer !

Pour être sûr de ne pas se faire encore “berner” par les industriels récalcitrants, le gouvernement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vins en primeur : nos conseils d'experts pour réussir vos achats
Live shopping : Carrefour, Fnac, Décathlon… Pourquoi les marques s'y mettent toutes ?
MacBook Air : le PC portable Apple profite d'une remise flash de 200 euros chez Amazon
Le Xiaomi Redmi Note 10 Pro s'affiche à moins de 230 euros chez Amazon
Le prix du champagne va faire un bond