Inflation : 85 % des Français estiment devoir se priver dans leurs achats

Depuis le début de la crise de l'inflation, l'immense majorité des Français dit devoir se priver au moment de faire leurs courses et 85% d'entre eux affirment devoir « se serrer la ceinture ». (image d'illustration)  - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Depuis le début de la crise de l'inflation, l'immense majorité des Français dit devoir se priver au moment de faire leurs courses et 85% d'entre eux affirment devoir « se serrer la ceinture ». (image d'illustration) - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Une année cataclysmique pour le pouvoir d'achat de nombreux Français. Comme le rapporte un sondage Elabe pour BFMTV, 85 % des ménages disent devoir « se serrer la ceinture », dont 30 % beaucoup et 55 % un peu, alors que la crise de l'inflation bat son plein et génère une hausse des prix dans de nombreux secteurs. Selon cette étude, près de trois Français sur quatre (73 %) estiment que leur pouvoir d'achat a fortement diminué. Un chiffre en hausse de 16 % en un an.

Autre chiffre intéressant, toutes les catégories de la population semblent concernées par cette dégradation. Les cadres et professions intermédiaires (76 %, + 22 points), les employés/ouvriers (73 %, + 19 points), les moins de 35 ans (67 %, + 25 points) et les 65 ans et plus (73 %, + 10 points) sont celles dont le portefeuille semble le plus touché.

Parmi les sacrifices consentis, on retrouve en premier lieu les loisirs. Pour des raisons financières, 51 % des Français disent éviter le shopping et les sorties (+ 19 points en un an) et près de la moitié (48 %, + 13 points) reconnaissent renoncer à partir en vacances ou en week-end. Mais les dépenses dites essentielles sont aussi concernées. Plus d'un tiers renonce ainsi à acheter certains produits alimentaires (39 %, + 13 points) et à chauffer convenablement leur domicile (37 %, + 12 points).

À LIRE AUSSIArtus – Inflation : combattre le mal… par le mal

L'action politique remise en cause par les Français

Pour améliorer leurs conditions de vie, nombreux s [...] Lire la suite