Les infirmiers habilités à vacciner sans prescription médicale

·1 min de lecture
Les infirmiers pourront vacciner sans prescription médicale d'ici le 24 avril 2022.

Dès dimanche, les infirmiers pourront administrer des vaccins aux personnes âgées d’au moins 16 ans dans le cadre d’une quinzaine de maladies, dont la grippe.

Les infirmiers pourront administrer tous les vaccins prévus à partir de 16 ans sans prescription médicale préalable dès dimanche 24 avril. Les prérogatives de vaccination s'étendent également aux pharmaciens et aux sages-femmes. Trois mois après un avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS), le gouvernement a validé l'extension des compétences vaccinales pour ces trois professions, qui ont fait leurs preuves durant l'épidémie de Covid-19.

Cette décision bénéficie en premier lieu aux infirmiers, désormais habilités à administrer, sans prescription médicale préalable les vaccins contre quinze maladies : grippe, rage, diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, papillomavirus humains, pneumocoque, hépatites (A et B), méningocoques (A, B, C, Y et W). Les soignants pourront réaliser ces injections sur toutes les personnes âgées de 16 ans et plus pour lesquelles ces vaccinations sont recommandées.

À LIRE AUSSI Médecins, élus… quand les antivax attaquent

Dans l'attente d'un avis de l'Agence du médicament

Les pharmaciens sont eux aussi autorisés à administrer la même liste de vaccins à la même population de 16 ans et plus, mais toujours sur présentation d'une ordonnance médicale. « Pour pouvoir les prescrire, nous attendons un avis de l'agence du médicament », récemment saisie par le ministre de la Santé Olivier Véran, a expliqué Philippe Besset, président de la FSPF – principal syndicat de la profession, à l'Agence France-Presse.

Ce feu vert est espéré d'ici [...] Lire la suite

VIDÉO - Covid-19: les doses de rappel ne suffisent pas pour endiguer la pandémie, prévient l'OMS

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles