Infirmière disparue dans le Tarn : l’interminable attente pour retrouver Delphine Jubillar

·2 min de lecture

Huit jours après la disparition d’une infirmière de 33 ans à Cagnac-les-Mines, le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire pour « enlèvement, détention ou séquestration » . Ce mercredi 23 décembre, plus d’un millier d’habitants ont cherché Delphine Jubillar, en vain, dans les alentours de cette petite commune du Tarn. Le mystère reste entier et à mesure que les jours passent, les espoirs de la retrouver vivante s’amenuisent.

Ils sont près d’un millier à s’être réunis, ce mercredi 23 décembre, dans la commune de Cagnac-les-Mines (Tarn) pour une battue citoyenne. Encadrés par des gendarmes, les habitants se divisent en plusieurs groupes d’une vingtaine de personnes. A l’entrée d’un bois, en contrebas du village, ils scrutent les environs à la recherche du moindre indice pour retrouver Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, disparue mystérieusement dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier.Une course contre la montre s'est engagée : « Je me dis que si c’était ma sœur ou ma mère, je serais heureux de voir qu’il y a des gens pour m’aider » explique Thomas, un lycéen de 16 ans venu prêter main-forte. Les bénévoles avancent centimètre par centimètre sur un chemin abrupt pour trouver un vêtement, un téléphone, un corps… Mais sans résultat."Nous sommes venus donner un coup de main"Un peu plus loin, un « couteau » et des « chaussettes » ont été retrouvés. Mais pour le Lieutenant-Colonel Thierry Blondet, la prudence est de mise : « On ne sait pas encore...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?