Les Infiltrés (France 3) : Vexé, Jack Nicholson a d'abord refusé de jouer dans le film de Scorsese...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un ego à ménager

Jack Nicholson convoite le rôle du chef de gang Frank Costello, mais Scorsese le propose d’abord à Al Pacino, avec lequel il n’a jamais tourné. Quand ce dernier refuse, le maestro l’offre à Nicholson, qui n’en veut plus, vexé d’être un second choix ! Le cinéaste insiste, convie l’acteur à une réunion avec DiCaprio et le fait participer au développement du personnage. Il est flatté et se voit même offrir des scènes supplémentaires. Après avoir enchaîné les comédies, le grand Jack sait qu’il doit revenir à un rôle de méchant. Il joue Costello avec une intensité terrifiante et multiplie les improvisations pour le rendre imprévisible. Bluffé par sa longue scène de confrontation avec lui, DiCaprio dira: « C’est l’un des moments les plus mémorables de ma vie. »

DiCaprio sur le fil du rasoir

Leonardo DiCaprio s’entraîne lui aussi auprès de policiers et gagne sept kilos de muscles pour tourner les scènes d’action. Il joue Billy Costigan, le jeune flic infiltré chez les gangsters, comme s’il était « en crise de panique permanente, 24 heures sur 24 ». Grâce à sa performance, les 2h30 du film filent à toute allure.

À lire également

Les Infiltrés (France 3) - Martin Scorsese : "Ce qui me fascine, ce sont les trahisons... "</... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles