Infertilité : messieurs, pour garder votre sperme en bonne forme... gare à vos téléphones portables

La vigilance est de mise. L'usage des téléphones portables pourrait être lié à une diminution du nombre de spermatozoïdes, selon une nouvelle étude scientifique.

Close-up of hand scrolling on phone at festival

Messieurs, soyez vigilants si vous souhaitez concevoir une famille. Selon une nouvelle étude scientifique menée par des chercheurs suisses, et dont les conclusions ont été publiées dans Fertility & Sterility et relayées par le Sun, les téléphones portables pourraient être liés à une diminution du nombre de spermatozoïdes.

Concrètement, en analysant les données de 2 886 hommes âgés de 18 à 22 ans, ils se sont aperçus que ceux qui utilisaient leur téléphone plus de 20 fois par jour avaient un cinquième de sperme en moins que ceux qui l'utilisaient moins d'une fois par semaine. Un phénomène qui pourrait être lié aux micro-ondes émises par les appareils. “Est-ce qu'elles provoquent une augmentation significative de la température dans les testicules ? Affectent-elles la régulation hormonale de la production de spermatozoïdes ? Tout cela reste à découvrir”, a déclaré le professeur Serge Nef, de l'Université de Genève.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Les écarts au cours d’une grossesse peuvent être dramatiques. Attention, les médicaments à base de plantes sont tout aussi toxiques que les autres"

D’autres recherches nécessaires

Par conséquent, des recherches supplémentaires sont encore nécessaires pour déterminer si les téléphones étaient directement à l’origine des problèmes liés à la production de spermatozoïdes. En attendant, quelques mesures peuvent être prises afin d’éviter tout risque sans pour autant instituer des changements drastiques. "Garder les téléphones dans un sac et limiter leur utilisation est une chose relativement facile", a suggéré de son côté Allan Pacey, professeur d'andrologie à l'Université de Manchester. À noter que l’étude a également révélé un plus grand écart entre les téléphones 2G/3G et les téléphones 3G/4G, suggérant la moindre nocivité des portables modernes.

Pour rappel, le nombre de spermatozoïdes a chuté d'environ 50% dans le monde au cours des 50 dernières années, selon une étude. Encore aujourd’hui, les chercheurs tentent de comprendre les causes précises de ce phénomène et ont d’ores et déjà un avis sur la question. Outre les conséquences probables du téléphone portable, ils estiment que l’obésité, l’exposition à certains plastiques, un manque d’exercice et une mauvaise alimentation pourraient être des facteurs.

Selon les données rapportées par l’Organisation mondiale de la santé, on estime qu’entre 48 millions de couples et 186 millions de personnes sont touchés par l’infertilité dans le monde. Chez l'homme, l’infertilité est le plus souvent causée par des problèmes d’excrétion du liquide séminal, l’absence ou de faibles niveaux de spermatozoïdes, ou encore une anomalie au niveau de la forme et du mouvement des spermatozoïdes.

VIDÉO - Caroline Vigoureux (Tout s’est bien passé, merci) : "On s’est rendu compte avec cette phrase, qu’on alimentait nous-mêmes le tabou de l’infertilité"