Inferno en Blu-ray, DVD, coffrets et VOD : saurez-vous résoudre l’énigme et remporter un téléviseur 4K ?

Contenu sponsorisé
A l’occasion de la sortie en Blu-ray, DVD, coffrets et VOD de "Inferno" avec Tom Hanks et Omar Sy le 15 mars, tentez de percer le secret de notre énigme pour gagner une TV LED Sony 4K et de nombreux autres cadeaux. A vous de réflechir… et de jouer !

Il a percé les secrets du Da Vinci Code et sauvé le Vatican devant la caméra de Ron Howard… Le 10 mars dans Inferno, Robert Langdon (Tom Hanks) sera confronté à une nouvelle (en)quête à travers l’Italie, sur les traces de Dante et de sa propre mémoire pour tenter de sauver le monde.

Face à lui, un casting international cinq étoiles (Felicity Jones, Omar Sy, Irrfan Khan, Sidse Babett Knudsen, Ben Foster) aux motivations troubles, qui mettront sa confiance et les nerfs des spectateurs à rude épreuve tout au long de ce jeu de piste mortel, parsemé d’impressionnantes visions d’apocalypse.

Avant de découvrir les secrets de tournage de cette nouvelle aventure adaptée de Dan Brown, testez vos capacités de symbologiste à travers notre grand jeu-concours. A la clé : un téléviseur LED Sony 4K et des Blu-Ray du film.

  • Indice 1 : Poème italien, chef d'œuvre de la littérature, Inferno retrace mon histoire
  • Indice 2 : Elle est divine

Jouez sur inferno-le-jeu.allocine.fr

Les secrets de tournage de "Inferno"

4 avant 3
Si Inferno est la troisième aventure de Robert Langdon sur grand écran, le film est adapté de sa quatrième aventure littéraire, les producteurs ayant privilégié celle-ci avant de s'attaquer à la précédente, The Lost Symbol. "Inferno proposait plusieurs challenges intéressants", explique le réalisateur Ron Howard. "L’idée de 'crise' éloigne le film de la religion, il y a donc une vraie modernité dans cette intrigue. Ça parle de surpopulation, de terrorisme, des relations dans le monde moderne, des génies face à la crise et pas seulement Robert Langdon mais aussi les personnages de Sienna Brooks (Felicity Jones) et Bertrand Zobrist (Ben Foster). C’est un film plus humaniste, plus moderne, plus tendu aussi. Quand le compositeur Hans Zimmer a vu le film fini, il m’a dit "Ron, tu as fait un thriller très différent. C’est plus moderne, plus rythmé, plus effrayant que les deux précédents films". Et il a fait en sorte de refléter ça dans sa partition".

 

So French
Omar Sy n'est pas le premier acteur français à rejoindre la saga, puisqu'Audrey Tautou, Jean Reno et Jean-Pierre Marielle tenaient également des rôles-clés dans Da Vinci Code. Pour l’anecdote, c’est lui-même qui a trouvé le nom de son personnage. "Ce personnage condense à lui seul plusieurs aspects du roman et plusieurs personnages, et notamment le Christopher Bruder du livre", indique ainsi Ron Howard. "Dans la première version du scénario, il devait être allemand. Quand j’ai choisi Omar, nous avons continué à l’appeler Bruder mais nous avons pris conscience qu’il fallait un nom français. Et Omar nous a aidés à trouver le nom". Dès lors, pourquoi Bouchard, Omar Sy ? "Il fallait garder le "B" de Bruder pour ne pas trop nous éloigner du nom original. Et avec cette lettre B, c’est Bouchard qui m’est venu car ça fait bien français et ça fonctionne. Et puis c’est un nom que j’aime bien !" (Rires)

 

Le choix du vrai
Pour Ron Howard, rien ne vaut les décors réels en lieu et place des effets visuels : "C'est toujours mieux de tourner un film, quel qu'il soit, en décors réels", déclare-t-il. "Les décors en studio et les images de synthèse, c'est formidable, mais rien n'égale le fait de se trouver dans un environnement réel et la manière dont cela influence le travail de toute l'équipe, tant devant que derrière la caméra". Ainsi, une partie d'Inferno a été tournée dans la somptueuse Basilique Saint Marc de Venise et plus particulièrement sur le toit de l'édifice religieux, mais également au cœur de Venise ou directement dans le Palais des 500 à Florence.

 

Passage secret
Dans une scène au cœur du Palais des 500 de Florence, Felicity Jones emprunte un passage secret : une entrée dérobée qui n’a pas demandé de travail au chef-décorateur… puisqu’elle existait véritablement sur place. "La plupart du temps, sur ce genre de films, vous devez construire votre propre passage secret et imaginer un décor logique pour le matérialiser", révèle Ron Howard. "Là, c’est un vrai passage secret, et Felicity était comme une enfant face à cette porte dérobée qui s’ouvrait véritablement !" (Rires)

 

Omar Sy et Tom Hanks sont dans un train...
Dans une séquence entre Venise et Florence, Omar Sy se retrouve face à Tom Hanks et Felicity Jones dans un wagon. Un souvenir inoubliable pour le comédien : "C’était assez exceptionnel comme scène à jouer. Il faut constamment rester dans son personnage, et oublier qu’on a en face des acteurs qu’on admire, que ce soit Tom ou Felicity. Il fallait faire en sorte de ne pas être dans une position de public et rester dans le personnage. La scène dans le train était un moment particulier du tournage, que j’ai beaucoup aimé. Nous l’avons tournée dans un véritable train en mouvement, car nous faisions vraiment le trajet entre Venise et Florence. La scène était rythmée par les tunnels, donc à chaque tunnel, nous la recommencions. Tout ça se faisait en équipe réduite, et j’avais l’impression de tourner un court métrage ! Et je trouvais ça très cool de faire un court métrage avec Ron Howard derrière la caméra et Tom Hanks et Felicity comme partenaires."

LIVE - Omar Sy, Felicity Jones et Ron Howard présentent Inferno

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages