Infections urinaires récidivantes : un lien avec l’abus d’antibiotiques ?

![CDATA[Shutterstock]]

Les antibiotiques administrés chez les femmes pour soulager les infections urinaires pourraient-ils être en fait la source du problème ? Selon des chercheurs de la Washington University School of Medicine de St. Louis, les cystites à répétition pourraient être causées par un déséquilibre du microbiote intestinal, lui-même provoqué par la prise d’antibiotiques. Un cercle vicieux qui touche de nombreuses femmes : selon des études antérieures, jusqu’à 80% des femmes développent une infection urinaire au cours de leur vie et un quart d’entre elles ont des récidives fréquentes.

Leur étude, publiée le 2 mai dans la revue Nature Microbiology, montre que la prise d’antibiotiques élimine les bactéries pathogènes – la plupart du temps la bactérie E.Coli dans le cas de cystites – de la vessie, mais pas celles des intestins. Selon Scott Hultgren, l’un des chercheurs principaux de l’étude, les infections urinaires résultent d’ailleurs souvent de "l’ascension" de ces bactéries de l’intestin vers les voies urinaires. Ce qui cause alors les infections à répétition.

Pour parvenir à leurs résultats, les chercheurs ont recruté 31 femmes âgées de 18 à 45 ans. La moitié d’entre elles (15) avaient des antécédents d’infections urinaires récurrentes, soit trois ou quatre par an, et les 16 autres n’en avaient pas. Toutes les participantes ont alors fourni aux chercheurs des échantillons d’urine et de sang au début de l’étude, ainsi (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Plus l'IMC est haut et plus la consommation d'alcool favorise le risque de cancer
Un espoir pour enfin rendre le cancer du rein curable ?
Covid-19 : 13% des patients développent une affection neurologique grave
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce mardi 10 mai en direct : annonces, chiffres
Consommer des produits laitiers en grande quantité favoriserait le risque de cancer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles