"Une infamie criminelle" : Eric Naulleau s'en prend violemment à une star des Bleus et condamne son choix

Cette Coupe du monde au Qatar ne ressemble décidément à aucune autre et à seulement quelques jours de l'ouverture du Mondial, difficile de soulever l'enthousiasme des Français. Déjà, la période n'est pas forcément propice pour nous autres Européens, qui allons devoir vivre notre première Coupe du monde en hiver, ce qui change beaucoup de choses. Le calendrier des joueurs a été bouleversé et les blessures sont nombreuses à quelques jours de l'évènement le plus attendu de l'année. Pourtant, les Français ont pu s'envoler hier en direction du Qatar et ils s'apprêtent à jouer leur premier match mardi prochain face à l'Australie.

Avant ce départ, les joueurs de l'équipe de France étaient réunis, comme la tradition le veut, du côté de Clairefontaine. Ils ont participé à des conférences de presse où les journalistes ont pu les interroger sur différents sujets et le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, a notamment dû répondre à des questions concernant le port d'un brassard arc-en-ciel à l'effigie de la campagne OneLove au Qatar. Il s'agit d'un brassard inclusif, symbole de la lutte contre toutes les discriminations, dont celles qui visent les personnes LGBT à la Coupe du monde."Lorsqu'on est en France, lorsqu'on accueille des étrangers, on a souvent envie qu'ils se prêtent à nos règles. Qu'ils respectent notre culture. J'en ferai de même lorsque j'irai au Qatar, tout simplement", a expliqué le gardien de but de 35 ans, induisant du même coup qu'il ne porterait donc...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire Zouma : une ancienne star des Bleus s'en prend violemment au footballeur, critiqué de toute part
Quelle époque ! : Une invitée provoque l'indignation, une ministre prend la parole et condamne
"Je vous ai détesté" : Christophe Dechavanne, remonté, s'en prend violemment à un célèbre animateur