Ineos confiant de reprendre bientôt l'usine Mercedes d'Hambach

·1 min de lecture
INEOS CONFIANT DE REPRENDRE BIENTÔT L'USINE MERCEDES D'HAMBACH
INEOS CONFIANT DE REPRENDRE BIENTÔT L'USINE MERCEDES D'HAMBACH

PARIS (Reuters) - Le groupe pétrochimique Ineos espère finaliser dans les prochaines semaines le rachat de l'usine Mercedes-Benz de Hambach (Moselle) après le feu vert des syndicats du site à son projet.

"Ineos Automotive est ravi d'avoir reçu l'approbation du CSE (...) de Hambach quant à (son) projet d'acquisition. Nous espérons obtenir un accord final dans les prochaines semaines", a déclaré à Reuters un porte-parole du groupe dirigé par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe.

Daimler, qui devait construire à Hambach un SUV compact électrique Mercedes, a provoqué un coup de tonnerre cet été en annonçant la vente du site fondé en 1997 pour la production de la Smart et qui emploie 800 personnes, dans le cadre d'une réorganisation de ses activités imputée à la crise sanitaire.

Ineos prévoit d'assembler à Hambach un 4x4 à vocation utilitaire, motorisé par BMW et destiné notamment à être exporté vers l'Allemagne, l'Amérique du Nord et le Moyen-Orient, nommé "Grenadier".

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)