Industrie pornographique : quatre acteurs mis en examen pour viol

·1 min de lecture

Quatre acteurs ont été mis en examen le 22 octobre pour viol, dont trois incarcérés, dans l'enquête à Paris sur la plateforme de vidéos pornographiques "French Bukkake", a appris l'AFP jeudi de sources judiciaire et proche du dossier, confirmant une information de BFMTV. Ce serait la première fois que des acteurs sont poursuivis pour viol dans les investigations visant l'industrie pornographique, en France, selon la source proche du dossier. Une cinquantaine de victimes auraient été identifiées, selon la source proche du dossier.

Trois personnes en détention provisoire

"Quatre personnes ont été présentées le 22 octobre au juge d'instruction en charge de l'affaire et ont été mises en examen du chef de viol", a indiqué à l'AFP une source judiciaire. "Trois d'entre elles ont été placées en détention provisoire. La dernière personne a quant à elle été placée sous contrôle judiciaire", a-t-elle précisé. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire début 2020, puis une information judiciaire le 17 octobre visant la plateforme "French Bukkake".

Au total, huit personnes sont poursuivies dans ce dossier, dont les investigations ont été confiées à la section de recherches de la gendarmerie de Paris. Mi-octobre 2020, quatre personnes avaient été mises en examen pour "proxénétisme" et "traite d'êtres humains" aggravés, dont les producteurs surnommés "Pascal OP" et "Mat Hadix". "Pascal OP", en détention provisoire, est aussi poursuivi pour "blanchiment de proxénétisme aggravé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles