Industrie : vers une pénurie de peinture à cause du manque de matière première ?

Entre Rouen (Seine-Maritime) et Évreux (Eure), une usine de peinture est rattrapée par la pénurie de matière première. Dans quelques jours ou quelques semaines, la production pourrait s'interrompre. Les pigments, essentiels à la fabrication de la peinture, commencent à manquer. L'additif manque également. L'approvisionnement vire au casse-tête. Des intempéries sont en cause : elles paralysent les usines chimiques aux États-Unis et le redémarrage brutal de l'économie chinoise. Des références manquantes Faute de manière première, la PME pourrait placer une partie de ses 50 salariés au chômage partiel. Dans l'atelier, l'inquiétude grandit. Faut-il craindre la rupture en magasin ? En région parisienne, dans une enseigne spécialisée, la pénurie n'est pas encore d'actualité, mais une poignée de références de peinture manque à l'appel. Pour répondre à certaines commandes, il va falloir s'adapter. Mais au-delà de la peinture, toutes les matières premières dans le BTP commencent à manquer. L'approvisionnement en bois et en acier est menacé, avec, en conséquence directe, des prix qui s'envolent.