Industrie musicale : un programme de mentorat pour encourager les femmes à percer

Yann Bertrand
·1 min de lecture

Dans l'industrie musicale, comme dans le reste du monde professionnel, les inégalités hommes-femmes sont un problème bien identifié : dans les maisons de disques, à la tête des festivals, des boîtes de production, dans les équipes techniques, partout le milieu reste très majoritairement masculin. "La France n'est pas en avance sur toutes ces questions. On en parle beaucoup, mais les chiffres progressent peu", affirme ainsi Marie-Anne Robert, qui a 20 ans d'expérience dans le monde de la musique pour développer des artistes.

Alors des dispositifs se mettent en place, pour essayer de faire bouger les choses. Le programme Mewem par exemple, acronyme en anglais pour "Programme de mentorat pour les femmes entrepreneuses dans l'industrie musicale", permet depuis trois ans aux jeunes femmes d'apprendre à créer, assumer leur place et leur situation.

"Il y a énormément d'inégalités, on s'en rend compte tout au long de sa carrière."

Marie-Anne Robert

à franceinfo

Marie-Anne Robert s'est donc glissée avec force et ambition dans la peau d'une mentore, elle accompagne Katarina Timotijevic. "L'industrie musicale, ça peut faire très peur, parce que c'est un univers qu'on ne maîtrise pas quand est à l'extérieur", confie la jeune femme. Elle a créé un studio de production, Matière première, à la barre de différents projets, dont des clips pour les rappeurs Bigflo & Oli par exemple. Marie-Anne Robert est donc là pour l'épauler : "Je suis vraiment tournée vers l'avant, et on aurait gagné (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi