Industrie automobile : Exadis bientôt dans le giron de Renault et Mobivia

latribune.fr

Trois ans après son entrée à hauteur de 23,5% au capital d'Exadis (Saint-Priest), filiale du Stéphanois Groupe Laurent, Renault s'associe à Mobivia pour en prendre le contrôle aux côtés du Groupement des concessionnaires Renault (CGR) qui conserve sa participation minoritaire (11,5%).

Spécialisée dans la distribution de pièces multimarques pour véhicules automobiles et utilitaires, Exadis a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 69 millions d'euros avec 147 salariés, pour un résultat net de 350 000 euros. Elle détient neuf plateformes logistiques à travers la France.

"Dans un secteur d'activités en profonde mutation, les enjeux sont d'accélérer les investissements en infrastructures, en offre produits et en compétences. Le défi reste de prendre de manière pérenne une place et une taille incontournables au cœur du marché", explique Vincent Laurent, troisième génération aux manettes du groupe familial, pour justifier cette cession.

Dans un communiqué, Mobivia et Renault expliquent vouloir poursuivre le développement d'Exadis "en s'appuyant sur une gestion centralisée et une offre large de pièces détachées et de services". Renault, actionnaire de l'entreprise depuis trois ans, proposait déjà à ses 15 000 clients concessionnaires, agents et réparateurs automobiles, les services d'Exadis. Les synergies pourront ainsi être renforcées. Mobivia, leader européen de l'entretien et de l'équipement de véhicules (2 070 ateliers et magasins avec ses réseaux Norauto, Midas, ATU et Carter-Cash), ambitionne de son côté de "renforcer ses positions sur la pièce de rechange et de compléter son schéma de distribution".

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la restructuration du Groupe Laurent, confronté à une concurrence forte sur ses différents marchés. La société historique, Laurent Père et Fils, a été placée en redressement judiciaire le mois dernier.

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr